Article du 12 Novembre 2018 : un week-end tumultueux

Wilfrid est actuellement 3ème de sa catégorie RhumMono, comme le montre la carte ci-dessus (cliquez pour agrandir).

Retrouvez la cartographie en direct ici : https://www.routedurhum.com/fr/cartographie

Plaies et turpitudes de Wilfrid Clerton

“La journée fut remplie d’événements : ce matin, après avoir négocié 2 fronts assez forts, en fin de manœuvre, je me suis pris un retour de manivelle dans le nez, j’ai cru qu’il était cassé. Du sang partout et donc Popy et Mousse Milon voyant cela, sont rentrés dans le bateau pour aller me chercher des compresses. Nous avons téléphoné à Damien, le médecin de la course, qui nous a rassuré sur l’ampleur des dégâts, finalement le nez n’est pas cassé ! Ouf !!

Nous voilà donc tous les 3 rassurés. Nous avons continué notre route en tribord, pendant que Mousse Milon skippait le bateau et Popy lui réglait les voiles.

Une heure plus tard, nous sommes tombés dans un trou de vent pendant 3-4 heures ! Incroyable, nous n’avancions plus qu’à 1 voire 2 nœuds !! De ce fait, me voilà à devoir démarrer le moteur pour recharger les batteries.  Puis, celui-ci s’arrête par manque de gasoil dans le réservoir. Comme j’ai des bidons, nous voici tous les 3 à faire le carburant dans notre grand et beau Kriter VIII. Le moteur redémarre, puis cale au moins 10 fois de suite. Nous re-nettoyons donc nos filtres, contrôlons nos pompes d’alimentation et nous apercevons qu’au bout de la durite d’alimentation, qui est connectée au réservoir, rien ne coule ! Un bouchon de saleté obstruait. Popy prit un grand souffle d’air et souffla fortement dedans. Mousse Milon également, mais rien ne se passe.
J’ai donc pris leur place et j’ai soufflé de toute mes forces et nous avons entendu l’air entrer dans le réservoir. J’ai aspiré fortement et là du gasoil et des bouchons de bactéries sont arrivés dans ma bouche ! Je suis vite allé au lavabo tout cracher et me laver les dents. Pendant ce temps mes deux compères ont tout remonté et le moteur a pu redémarrer pour recharger les batteries du bateau.

Ce soir, après le débriefing avec Popy et Mousse Milon, ils ont décidé de rester dans leur lit car demain une dure journée les attend également.
Pour ma part, ce fut une journée vraiment pas simple car il a fallu résoudre tous ces petits détails, qui n’arrivent jamais sur le bateau mais bien sûr, sur cette grande couse, nous avons notre lot de problèmes !
Et pendant ce temps là, il faut faire marcher le bateau.

Maintenant tout est rentré dans l’ordre, et je ne vais pas faire de bruit car mes compagnons dorment.”

Article du 8 Novembre 2018 : deux dépressions de passées !

Ci-dessous, le rapport du jour du Skipper Wilfrid Clerton

Tout va bien à bord pour Wilfrid Clerton sur CAP AU CAP LOCATION – SOS VILLAGES D’ENFANTS.
Cette journée un peu plus calme a permis à Wilfrid de vérifier le bateau après ces 2 dépressions. Réparation de la trinquette, vérification de l’hydrogénérateur.

Le froid, l’humidité commencent sérieusement à agacer nos deux petits amis, et ils n’ont qu’une envie : soleil, chaleur. Patience, patience, dans 3 jours, cela devrait être meilleur. En attendant, le bateau est prêt pour la 3e dépression entre cette nuit et demain.

Article du 6 Novembre 2018

Ci-dessous, le rapport du jour du Skipper Wilfrid Clerton

 

Tout va bien à bord de Cap au Cap Location SOS Villages d’Enfants. Wilfrid Clerton a préparé son bateau pour le coup de vent à venir. Popy et Mousse Milon ses deux petits compagnons, ne sont pas sortis du bateau aujourd’hui, redoutant les vagues et le vent fort. Mais ils encouragent Wilfrid qui gère avec prudence sa course avec pour l’instant l’objectif de se protéger aux mieux des dépressions incessantes.

Article du 5 Novembre 2018 : Une première nuit fraiche

 

Wilfrid est actuellement 4ème de sa catégorie RhumMono, comme le montre la carte ci-dessus.
Retrouvez la cartographie en direct ici : https://www.routedurhum.com/fr/cartographie

Ci-dessous, le rapport du jour du Skipper Wilfrid Clerton

 

“La première nuit en mer est une remise en jambe après 1 mois et demi de chantier pour être sur le départ de cette merveilleuse Route du Rhum-Destination Guadeloupe. R.A.S. à bord, le bateau glisse bien. Pour cette édition, je suis accompagné de “Popy” comme il y a quatre ans, et nous avons un nouveau compagnon qui s’appelle Mousse Milon. Ce dernier vient de la Ferté Milon, un petit village de 1 200 habitants, que les élèves de l’école nous ont demandé d’embarquer. Bienvenue à bord pour sa première transat en course !

Nous allons prendre le petit déjeuner tous les trois autour d’un bon thé chaud, car il a fait froid cette nuit. Au programme de la journée, vérification du bateau, car il y a eu jusqu’à 32 noeuds de vents, prévisions météo, routage, changement de voile et petit repos car les quelques jours à venir vont être musclés…”

Article du 24 Octobre 2018

Nous avons décidé de soutenir le skipper Wilfrid Clerton cette année sur La Route du Rhum. Une course très populaire pendant laquelle les bateaux relient Saint-Malo, en Normandie, à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe. Départ le 4 novembre.

Wilfrid Clerton naviguera en solitaire sur le K VIII (anciennement Kriter VIII), un voilier de 22,84 m de long, dans la catégorie “RHUM Monocoque”.

Nous prendrons plaisir, tout au long de la course, à rapporter les aventures de Wilfrid et du K VIII !

Article du 24 Octobre 2018 : Présentation
Article du 24 Octobre 2018 : Présentation
Logo Header Menu